Le Maneki-Neko : La Tirelire chat japonais porte-bonheur

Le Maneki-Neko : La Tirelire chat japonais porte-bonheur

Histoire - Publié le :

Quelle est la signification du chat japonais maneki-neko ?

Maneki-Neko signifie littéralement "Chat qui invite" en Japonais et est parfois traduit par "chat qui accueille". Il représente un chat symbole de chance et de bonne-fortune. Il a donc la réputation de faire venir les clients, de porter-chance et, par conséquent, d'attirer la fortune. Au lieu de jeter une pièce dans un lagon ou une fontaine, certains japonais font offrande des dernières pièces de monnaie qu'ils restent sur eux aux maneki-nekos afin d'en attirer leurs faveurs.

tirelire maneki-neko symbolique couleurs

Maneki-Neko : Signification des couleurs du chat chinois porte-bonheur

Au fil du temps, la symbolique du maneki-neko a évoluée. D'abord symbole de richesse et de réussite, cette richesse peut désormais être attribuée à l'argent, mais également à la santé, à l'amour, aux études ou au travail, selon la couleur qu'il revêt.

  • Couleur Or Doré : Le maneki-neko symbolise l'argent : la richesse et la fortune.

  • Couleur Rouge : Le chat porte-bonheur rouge protège et favorise la bonne santé.

  • Couleur Noir :La couleur noir ferait également fuir les agresseurs et serait utilisé par les marginaux afin de se protéger des agressions.

  • Couleurs Bleu ou Vert : Ce "lucky cat" encourage le travail et motive la réussite scolaire.

  • Couleur Rose : Il renforcerait l'amour et favoriserait les relations amoureuses. Il aiderait également à trouver l'âme soeur.

  • Couleur Blanche : Symbole de pureté, il serait un symbole protecteur purifiant et porte-bonheur.

  • La couleur Jaune : Elle favoriserait l'épanouissement au sein d'un couple.

maneki-neko signification pattes

Maneki-Neko : Signification de la patte levée du chat porte-bonheur

Bien souvent le chat porte-bonheur lève une patte. Aujourd'hui, des maneki-nekos électroniques ont une patte mobile, qui monte et qui descend, comme pour saluer les passants et de les convaincre à venir dépenser leur argent dans la boutique. Selon la patte que ce porte-bonheur japonais lève, la hauteur à laquelle il la lève, la symbolique qu'il véhicule est différente.

voir notre collection de tirelires maneki nekos le chat japonais
  • Plus la patte est levée haute, puis le maneki-neko est réputé puissant et confère une chance importante.

  • La patte droite levée confèrerait chance et argent. Cette tirelire est communément utilisée à la maison. Il représente "Fuku", symbolisant le bonheur et la félicité

  • La patte gauche levée favoriserait l'accueil et la relation client. C'est celle-ci qui est préférée par les commerçants. Il exprime "Senryo", promesse d'abondance de clients et d'épanouissement commercial.

  • Si le maneki neko lève les deux pattes, c'est alors l'ensemble du lieu qui est protégé. Il repousserait les malheurs ainsi que les personnes malveillantes et porterait chance.

Toutefois, la symbolique conférée à ces statues est relative selon la situation géographique. Toute l'archipel du japon n'est pas en accord sur la signification des pattes du maneki nekos. Certains viennent même à penser que la patte gauche est à préférer pour les débits de boissons. Cette symbolique vient de l'éthymologie d'un mot faisant référence aux japonais tenant bien l'alcool. Appelés "hidari-kiki", ce mot signifie également "gaucher".

Pour d'autres, la patte droite attire les hommes et la patte gauche attire les femmes.

Où trouve-t-on des tirelires chats Maneki-Nekos au Japon ?

Ces statues traditionnelles japonaises en forme de chat sont présentes au travers des vitrines et des devantures des magasins. Il n'est donc pas rare de trouver des tirelires maneki-neko invitant les clients à y entrer pour manger et à y déposer des pourboires dans les restaurants. On en retrouve également près des caisses enregistreuses dans les centres commerciaux où elles sont censés attirer les clients à venir dépenser leur argent et les inviter à venir régler leurs achats. Mais on peut aussi retrouver des Maneki-Neko près des machines à sous, où elles ont pour rôle de porter chance aux joueurs et aux parieurs.

Tirelires Maneki-Neko et porte-clefs sont sont très prisés des japonais qui possèdent souvent dans leur foyer quelques objets à l'effigie de cette figurine porte-bonheur afin qu'elle leur porte chance et les aide à faire fortune.

L'apparition de la première tirelire japonaise maneki-neko

L'apparition de cette fameuse tirelire chat japonais remonte au minimum à 1890 mais est certainement antérieure à la révolution industrielle. D'abord en argile et en terre cuite, puis en porcelaine et en céramique, ces tirelires japonaises en forme de chat maneki se sont démocratisés depuis l'arrivée du plastique.

Toutefois, la forme de maneki neko n'est pas réservée aux tirelires. Les premières figurines japonaises et statues traditionnelles maneki-neko sont certainement apparues au Japon vers la fin de l'ère d'Edo (1867). Les premières traces documentés de l'existence de ces statuettes nous vient des années 1870 pendant l'ère Meji. Il semblerait qu'à cette époque, des chats maneki nekos étaient distribués dans un des temples d'Osaka. En 1876 un article de journal évoquant le maneki-neko est publié. En 1902 une publicité circulant nous montre qu'ils étaient déjà très populaire au Japon.

Les maneki-nekos seraient en réalité apparus bien plus tôt dans l'histoire, vers l'année 1063 à Imado-Jinja, près de la gare d'Asakusa au Nord-Est de Tokyo. Devenu un véritable sanctuaire où sont exposés ces chats japonais porte-bonheur, bien des couples viennent s'y balader afin de se souhaiter chance et prospérité. On retrouvent d'autres endroits, comme le temple Gotoku-Ji, qui revendiquent être le berceau du maneki-neko et où on y retrouve une multitude de statuettes à l'effigie de ces félins porte-bonheurs.

Le 29 septembre, le maneki-neko est célébré dans tout le japon et sont exposés encore plus que d'habitude.

accessoires chat japonais maneki neko

Les accessoires du chat Maneki-Neko

Quand le maneki-neko est une tirelire, il est souvent représenté comme un chat assis avec une pièce d'or japonaise ovale nommée le koban. La valeur de la monnaie ayant fluctuée il est difficile d'estimer la valeur de la pièce portée par ce chat porte-bonheur japonais. Mais on l'estime la valeur représentée par cette pièce très haute, peut-être l'équivalent de 10 milliards de dollars !

Il arbore également bien souvent un collier, une écharpe ou un foulard rouge, faisant référence aux coliés autrefois portés par les chats durant l'ère Edo. A l'époque, le collier des chats japonais étaient souvent ornés de clochettes afin de le retrouver aisément. On retrouve souvent ces clochettes sur ces statuettes de chats japonais porte-bonheur.

Le Chat Maneki porte également bien souvent une bavette en référence certaine à Jizo Bodhisvatta, une divinité Japonaise portant protection aux enfants malades et mourants.

La tirelire japonaise porte-bonheur au delà des frontières de l'archipel japonais.

Aujourd'hui, les japonais perpétuent leurs traditions et leur culture. Les magasins et commerces tenus par des japonais ainsi que les restaurants asiatiques à l'étranger, comme les restaurants à sushis, exposent bien souvent l'une de ces figurine traditionnelle. Et parfois même des tirelires maneki-nekos afin d'inviter leurs clients à y déposer un pourboire.

La culture japonaise a totalement démocratisée cette forme de chat japonais au travers de ses frontières. Hello Kitty en est un parfait exemple, levant souvent une patte, il s'agit très probablement d'un maneki-neko ! De même que Miaouss dans pokemon, qui arbore le koban sur son front et est toujours à la recherche d'argent.

Mythes, Légendes et Croyances japonaises du Chat Japonais Maneki-Neko

  • Selon les mythes et les légendes, cette statuette de chat feng-shui porterait bonheur puisqu'il aurait détourné l'attention de samouraïs alors au repos, les invitants à aller à la rencontre de ce chat japonais qui les saluait. A peine se sont-ils déplacés que la foudre frappa l'endroit où ils étaient précédemment. Cette légende serait à l'origine d'un célèbre proverbe japonais indiquant "Si vous êtes pressés, il vaut mieux faire un détour".
  • Selon une autre légende, un vieille femme ne pouvait pas s'occuper de son chat à cause de sa pauvreté et le vendu. Elle se mit alors à rêver de son chat qui lui dit de sculpter une statuette à son effigie afin de le vendre et de régler sa situation précaire. Elle aurait alors réussi à faire fortune au vu de la demande croissante des statuettes qu'il fabriquait.
  • Lorsque le chat maneki lève sa patte, on peut avoir l'impression qu'il se lèche et se frotte le visage. Une ancienne croyance Japonaise dit que lorsqu'un chat se nettoie le visage, un client va arriver. Une croyance plus ancienne encore affirme quant à elle que lorsque le chat se lèche le visage, il ne va pas tarder à pleuvoir.
  • Un vieux prêtre, pauvre et désespéré, tenait un temple délabré faute de moyens. N'ayant plus un sous, pas même pour acheter du thé, fini désespéré par implorer son chat de trouver une solution avant de s'endormir profondément. Le chat se rendit près de la porte d'entrée et commença à se lécher le visage. Une pluie torrentielle se produisait là dehors. Soudain, un vieil homme désespéré tenta de s'abriter sous un arbre lorsqu'il vît le chat se lécher. Il décida d'avancer vers le chat lorsque soudain la foudre s'abattit sur l'arbre. S'estimant chanceux grâce au chat et voyant les conditions de vie et la pauvreté dans lesquelles le chat ainsi que son maître vivaient, cet homme riche décida de restaurer le temple et de permettre à ses habitants de vivre plus dignement en leur fournissant biens et argent.
  • Le mythe de la courtisane est également très répandu. La maquerelle de la maison close où vivait la courtisane a vu un chat tirer un kimono et le prit pour un chat possédé. Elle décida alors de le décapiter, sa tête volant dans l'air elle toucha le plafond ou un serpent se tenait, prêt à attaquer.
    La courtisane, triste de voir son chat mort, décida de lui rendre hommage en créant une statuette à son effigie. La légende veut que ce fût le premier maneki-neko.

Commentez l'article :
"Le Maneki-Neko : La Tirelire chat japonais porte-bonheur"

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés