Comment économiser en renégociant ses assurances ?

Comment économiser en renégociant ses assurances ?

Publié le :

Les contrats d’assurance sont toujours plus nombreux, et, toujours plus chers ! Nous décidons aujourd’hui de vous écrire un guide complet pour vous permettre de réaliser de juteuses économies sur absolument tous vos contrats ! Mais avant cela, petit point de contexte sur les assurances et leur coût.

homme compare

Comment est calculé le prix d'une assurance ?

Le prix d’une assurance est un élément qui est fixé d’une manière très complexe et très peu compréhensible par le commun des mortels.

Tout d’abord, il faut s’intéresser au produit d’assurance : le prix d’une assurance automobile ne sera pas fixé comme pour celui d’une assurance habitation ou une assurance de prévoyance professionnelle.

Dans presque tous les cas, le profil du futur adhérent est analysé, âge, sexe, lieu d’habitation, situation familiale, profession, habitude de vie : les assureurs veulent en savoir le plus possible sur vous et sur votre « degré de risque ».

calculer prix assurance

Enfin, vient le fourre-tout de la tarification, le prix d’une assurance donnée dépendra également :

  • Des frais publicitaires engagés par l’assurance pour acquérir ses nouveaux clients l’an passé

  • Des frais de gestion à gérer les sinistres et besoins des clients actuels de l’assureur

Et, enfin, pour couronner le tout, n’oublions pas le taux de marge que l’assurance appliquera, on notera au passage que les niveaux des marges peuvent fortement varier d’une compagnie à l’autre.

Bref, vous l’aurez compris, la détermination du prix d’une assurance est complexe et plutôt opaque : le mélange parfait pour que les adhérents ne puissent savoir s’ils payent le juste prix ou non.

Pourquoi le coût des assurances augmente-t-il chaque année ?

augmentation des coutsEn plus de proposer des méthodes de calculs et de détermination des prix complexes, les assureurs sont réputés pour augmenter (souvent arbitrairement) le tarif des contrats annuellement.

Ce mécanisme est logique d’un point de vue commercial : les assurances sont en quête permanente de nouveaux clients pour être viables et mutualiser les risques.

De ce fait, elles proposent quasiment toutes des tarifs alléchants pour les nouveaux clients mais savent en avance que ces tarifs vont rapidement évoluer à la hausse. Les assureurs font ensuite le pari de vous voir rester, par inertie, malgré les augmentations tarifaires continuelles.

En moyenne, les augmentations tarifaires (tous produits confondus) sont de l’ordre de 1 à 4% par an. Même si ces augmentations sont en partie justifiables (augmentation du nombre de sinistres sur une année par exemple), l’augmentation tarifaire sur votre facture personnelle ne les reflète jamais réellement à 100%.

Enfin, si vous pensez que ces augmentations sont « minimes », voyez un peu cet exemple sur 5 ans avec une augmentation annuelle de 4% par an :

  • Coût de l’assurance santé lors de la souscription : 70€ / mois, soit 840€ / an

  • Coût en année 1 : 72,8€ / mois soit 873,60€ / an

  • Coût en année 2 : 75,71€ / mois soit 908,52€ / an

  • Coût en année 3 : 78,74€ / mois soit 944,88€ / an

  • Coût en année 4 : 81,89€ / mois soit 982,68€ / an

  • Coût en année 5 : 85,17€ / mois soit 1022,04€ / an

En 5 années, le coût mensuel à augmenté de 15,17€ (21,67% d’augmentation totale) et le coût annuel de 182,04€ pour un contrat toujours identique. D’une année sur l’autre, l’effet de la hausse ne semble jamais significatif, mais, sur quelques années, le constat est frappant.

Afin d’éviter certains écueils et de payer trop chers vos contrats en assurance, voici quelques astuces sélectionnées par nos experts pour les produits d’assurance les plus courants et les plus enclins à connaitre une hausse de tarifs d’année en année : l’assurance auto, la mutuelle santé et l’assurance de crédit immobilier.

3 astuces pour réduire le coût de son assurance auto

39,3 millions d’automobiles sont en circulation en France et 52 millions sont immatriculés, cela fait du marché de l’assurance auto un marché très juteux considérant le fait qu’assurer son auto, même si vous ne roulez pas avec, est une obligation légale et que tout manquement peut vous faire encourir des sanctions pénales.

van auto assurance

Voici sans plus attendre 3 astuces qui vous permettront sans nul doute d’économiser jusqu’à 30% sur le coût de votre assurance automobile.

  1. Jouer sur les garanties

C’est une erreur réalisée par de nombreux conducteurs, ils sont nombreux à souscrire des contrats peu adaptés à leur besoins.

Si votre véhicule dispose d’une valeur à l’argus faible par exemple, souscrire une assurance auto tous risques n’a que très peu de sens.

Si votre véhicule possède une valeur de 2500€ par exemple (imaginons une petite Peugeot 206 de 2007), si vous l’assurez en tous risques, votre prime d’assurance pourra vous coûter entre 650 et 900€.

Cela signifie qu’en simplement 2 à 4 ans, le seul coût de votre assurance sera supérieur au prix réel de votre véhicule !

Dans ce cas de figure, opter pour une couverture au tiers ou au tiers amélioré semble être une alternative bien plus sage et économique (le coût d’une assurance au tiers est en général 2 à 4 fois moins élevés que pour un contrat tous risques).

  1. Choisissez un contrat chez un assureur spécialiste

Les assureurs aiment se spécialiser sur certains segments de clientèle : si vous avez du malus ou êtes un jeune chauffeur par exemple, 90% des assureurs vous le feront certainement payer en vous appliquant des surprimes tarifaires.

Cependant, quelques compagnies spécialistes vous accueilleront à bras ouverts tout en affichant des tarifs « normaux », un bon moyen pour vous d’éviter de payer trop cher.

  1. Augmentez votre niveau de Franchise

La franchise est une somme que vous devrez payer en cas de sinistre dans tous les cas. Il existe des formules permettant d’obtenir des cotisations très faibles mais affichant des niveaux de franchise plus élevés.

Bien que nul ne peut prévoir en avance un sinistre, si vous roulez peu, avez un véhicule d’occasion et n’avez que très rarement des problèmes sur la route, alors, cela peut s’avérer être un bon compromis pour vous.

3 astuces pour réduire le coût de sa mutuelle santé

Les mutuelles servent à obtenir des remboursements complémentaires à ceux de la Sécurité Sociale, ces contrats sont de plus en plus onéreux avec l’âge, voici donc nos quelques astuces pour vous permettre de réduire le coût de cette dernière :

  1. Obtenir une mutuelle d’entreprise

Si vous n’êtes pas à la retraite et si au moins une personne de votre foyer est salariée, vous pouvez bénéficier d’une mutuelle entreprise.

Il s’agit ni plus ni moins d’un contrat qui est souscrit par l’entreprise du salarié et qui est payée à hauteur de 50% minimum (parfois 100%) par l’employeur.

Les enfants peuvent également être couverts par cette assurance.

  1. Jouer sur les garanties

Un peu comme pour l’assurance automobile, le prix d’une mutuelle est extrêmement sensible aux garanties qu’elle inclut.

Le problème c’est que les individus ont tendance à souscrire une mutuelle « générique » et à ne plus y toucher. L’autre problème, c’est que ces garanties ne sont pas forcément utiles, du moins, pas pour l’année à venir et rappelons-le, une mutuelle est un contrat d’une année qu’il est possible de résilier (sans résiliation, le contrat se renouvelle tacitement).

Les mutuelles deviennent très chères dès lors où elles possèdent des garanties renforcées en optique, dentaire et appareillage auditif : en effet, la sécurité sociale ne rembourse que très peu ces frais et par conséquent, souscrire à ces garanties peut faire grimper la note de près de 50%.

Alors, bien sûr, la solution n’est pas de vous priver de soins dentaires ou de nouvelles lunettes, mais, le réflexe à avoir serait plutôt le suivant : si sur une année donnée, vous faites refaire vos lunettes et tous vos contrôles dentaires, dans ce cas, pour l’an prochain, ajustez les garanties de votre mutuelle en réduisant les garanties optiques et dentaires car la probabilité que vous ayez besoin de ces dernières sont largement réduites.

Vous pourrez les réajuster à la hausse l’année suivante.

  1. Ne pas utiliser le tiers payant

Le tiers payant est un système permettant de ne pas avoir à avancer de l’argent lors de ses rendez-vous médicaux, cependant, certaines sociétés d’assurance proposent en ce moment même de réduire votre facture de 10 à 15% en utilisant l’option « tiers payant éco » : en clair, vous payez moins cher votre mutuelle, mais, si vous utilisez le tiers payant, il vous sera facturé un petit montant (entre 1 et 2€ par utilisation). Si vous n’utilisez pas le tiers payant, il s’agit d’un excellent plan.

Les plus fortes économies sont réalisables sur l’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur est une garantie qui est liée à votre crédit immobilier, en général, les banques proposent cette assurance au moment de signer le crédit (sans cette dernière, la banque refusera de vous prêter).

Le problème sur ce produit, c’est que la marge des banquiers est extrêmement élevée, et, pour une fois, la marge des assureurs est bien plus raisonnable.

Passons les détails, voici ce que vous devez savoir de manière très synthétique à ce sujet :

  • Changer d’assurance de prêt peut vous faire économiser jusqu’à 15000€ sur toute la durée de votre crédit

  • Les garanties sont toujours les mêmes, ici, pas de réajustements à la hausse ou à la baisse des garanties pour obtenir un prix plus doux

  • La loi est de votre côté et il vous est possible de choisir une assurance de prêt externe à la banque avant la signature du crédit, n’importe quand la première année du crédit ou à chaque date anniversaire de ce dernier.

Quels outils pour y voir clair sur ses contrats ?

Vous l’aurez compris, des économies sont réalisables sur absolument tous vos contrats d’assurance, d’ailleurs, le comparateur itandi.fr l’a bien compris puisqu’il vous permet de comparer plus de 17 types d’assurances (personnelles et professionnelles) différentes – via les comparateurs, il vous sera possible de comparer plusieurs dizaines voire centaines d’assureurs entre eux dans chaque thématique.

Chacun des comparateurs affichent les tarifs et les garanties de chaque produit, de plus, pour vous permettre d’y voir plus clair, des filtres sont accessibles avant et pendant les simulations.


Commentez l'article :
"Comment économiser en renégociant ses assurances ?"

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés